Fifth Harmony "Sledgehammer"

fifth-harmony-reflection

Il faut avouer que jusqu'à présent, les débuts du girlband américain Fifth Harmony ne m'avaient pas passionné plus que ça. Il fallait déjà s'intéresser un tant soit peu au X Factor US, qui n'a pas la réputation d'avoir lancé l'élite des newcomers de la musique pop de ces dernières années, contrairement à la version britannique et les monstres qu'elle a engendrés (One Direction). Je me demandais ce qu'il allait advenir de ces filles, qui ont terminé le concours à la troisième place en 2012, et dont je suivais de loin les diverses tentatives discographiques et autres sponsorings et apparitions dans les shows télé outre-Atlantique. On ne va pas se mentir : bien que je les trouvais sympathiques, je ne donnais quand même pas cher de leur peau.

 

Et puis voilà que débarque enfin un vrai bon tube pop, "Sledgehammer". Censé lancer la carrière du groupe en Angleterre et dans le reste de l'Europe, le titre est un pop banger irrésistible (écrit par la basic bitch en chef Meghan Trainor), qui rappelle les meilleurs tubes des Girls Aloud ou des Saturdays. C'est que Simon Cowell, le patron de Syco (leur maison de disques et accessoirement celle des 1D), sait ce qu'il fait, et il tient à récupérer sa mise dès que possible. Ainsi, le single bénéficiera d'une promo maousse au Royaume-Uni avec notamment un passage au X Factor UK, et la sortie du single est prévue la semaine prochaine. Un premier album est dans les tuyaux, qui devrait voir le jour fin janvier 2015. Reste à savoir si les filles connaîtront la voie du succès (façon Girls Aloud) ou les chiffres de ventes qui bandent un peu mou (façon The Saturdays).