Zara Larsson se métamorphose en grosse popstar des enfers sur "Ain't My Fault"

zara-larsson-aint-my-fault

Elle n'a que 18 ans et pourtant, il est déjà loin le temps où Zara Larsson reprenait Céline Dion dans les télé crochets, loin le temps de son premier gros carton en Suède, lorsqu'elle chantait les joies des rencontres amoureuses autour d'un barbecue. Aujourd'hui, Zara aligne les tubes partout dans le monde ("Lush Life", "Never Forget You", "Girls Like", "This One's For You"), et son premier album international est sur le point de la propulser dans le cercle très fermé des popstars "A-List" ! En 2016, les auditeurs d'NRJ ont enfin cessé de confondre sa voix avec celle de Rihanna. Zara Larsson est devenue la nouvelle tête de gondole de la pop scandinave.

 

"Ain't My Fault" enfonce le clou. On savait la nana plutôt grande gueule en interviews, aujourd'hui c'est sur disque et en vidéo qu'elle déploie enfin toute la badasserie de son personnage. Sur un titre composé par MNEK, Zara se dandine dans les couloirs d'un immense manoir avec ses copines, et ne ménage pas ses efforts pour nous montrer qu'elle maitrise son sujet. "Ain't My Fault" est une pure sucrerie pop, dans la lignée des tubes de Riri période Loud et des cagoleries à la Fifth Harmony. Cette fille a tout compris, et l'avenir lui appartient.