V V Brown et sa dark pop chelou reviennent hanter les dancefloors avec "Lazarus"

vv-brown-lazarus

Ceux qui pensaient que V V Brown allait sagement retourner à la pop mainstream après l'escapade dark pop chelou de l'album Samson & Delilah vont en avoir pour leurs frais : la jeune anglaise persiste sur la voie de l'accomplissement artistique (et donc de l'insuccès commercial) avec une toute nouvelle livraison de titres electro inspirés par des idoles et soeurs de sorcellerie comme Björk ou Grace Jones.

 

Glitch, c'est le nom fort à propos du 3ème album de celle qu'on devra désormais appeler V V (au risque de foutre en l'air son référencement Google). Le titre "Shift" et sa rythmique épileptique avaient lancé les hostilités. "Lazarus" poursuit dans la même veine "dark prêtresse des enfers" qui semble lui coller à la peau. Le trip est un peu éprouvant sur la longueur, un peu comme une soirée BDSM qui s'éternise : à vous de tester votre endurance !