Madonna "Give Me All Your Luvin"

Madonna a démarré la promo de son nouvel album depuis quelques semaines. Bon, en vérité, elle voulait aussi parler de son film relou que personne n'ira voir, mais tout le monde cherchait un scoop, des infos sur le fameux MDNA.

 

Le clip de "Give Me All Your Luvin" apporte une bonne et une moins bonne nouvelle.

 

Commençons par la moins bonne. Si l'on peut entendre Madonna chanter "Every record sounds the same, you gotta step into my world" dans l'un des couplets, ce premier single est assez générique, même s'il s'en dégage une indéniable sympathie. C'est le problème des morceaux de Martin Solveig. Ils sont à la fois frais et catchy, mais aussi franchement inconsistants. Disons qu'un titre produit par Solveig, c'est un peu comme une salade : c'est très bon la salade, surtout après les fêtes, mais c'est quand même pas DELICIEUX. Et ce qu'on attend d'un morceau pop, c'est que ça reste un peu sur l'estomac aussi. Trop léger, "Give Me All Your Lovin" ne tient pas au corps.

 

La bonne nouvelle, c'est le clip. Drôle, un peu dans la lignée de la promo de Madge ces derniers jours. En effet, à chaque interview elle semble suivre méticuleusement une nouvelle ligne de conduite : jouer à la perfection son rôle de vieille biatch qui balance des vacheries. Après ses années Kabbale, où son prosélytisme pontifiant avait achevé de gonfler tout le monde, elle revient aujourd'hui à une approche plus fun de son statut de popstar. Telle une Joan Rivers qui n'a plus rien à prouver et qui s'encanaille en disant des horreurs à longueur de journée sur la chaîne people E!, Madonna surjoue la méchanceté goguenarde à base de petites phrases assassines sur Lady Gaga ou quiconque se mettra en travers de sa route. Et c'est, à mon humble avis, la meilleure tactique à adopter. Jouer sur le second degré, accentuer un personnage déjà bien outrancier à la base, c'est certes un pas de côté. Mais après trois années où toute la planète a vécu au rythme des délires mégalos-torturés de Germanotta, montrer que faire de la musique pop est avant tout une récréation, c'est sans doute plus pertinent qu'un clip comme "Marry The Night" saturé de messages et d'intentions.

 

La vidéo de "Give Me All Your Luvin", réalisée par le collectif de français Megaforce (à qui l'on doit quelques clips fort cool pour Is Tropical ou Kid Cudi), est dans cet esprit à la fois pop, glamour (c'est Madonna quand même hein) et un peu potache. Intéressant de voir que Madonna revient travailler avec des français un peu indés, comme à la grande époque Mirwais. Mais quel bonheur surtout de voir cette sale meuf de M.I.A, au melon surdimensionné, dans un rôle de cheerleader / faire-valoir à son corps défendant, aux côtés de Nicki Minaj, dont le featuring sauve un peu le titre à un moment où l'ennui commence à poindre.

 

Bon, on papote on rigole, mais tout cela ne nous dit pas si l'album sera à la hauteur des immenses attentes.