Pop Du Jour : Luce "L'Eté Noir"

On aura beau faire les mauvaises langues et déverser tout notre fiel sur Julien Doré, la Nouvelle Star était une chouette émission. Elle permettait (même si les choix artistiques étaient on ne peut plus discutables) de tâter le pouls de la pop culture en France, certes proche de la mort clinique. Mais on avait des pistes, il y avait Lio, Manoukian, Manoeuvre, il se passait quelque chose, les lives étaient soignés, le storytelling autour des candidats pas trop envahissant, il y avait du rythme et des idées circulaient. On s'attachait à des gens, même s'ils se ressemblaient tous, au fond : de jeunes interprètes nourris au folk bon teint et aux références Inrocks. Mais cette tentative (semi-ratée) d'élever le débat au sujet de la musique en France était louable.

 

Tous les gens qui crachent sur la chanson française le font en général par principe. On peut leur donner raison : la majorité de la production est archi mièvre, ringarde, datée, passéiste, populiste voire réac, croulant sous le poids des (mauvaises) intentions et très souvent incroyablement paresseuse. Mais ça n'est pas une raison pour jeter le bébé avec l'eau du bain et le cul de la crémière. Luce, dernière lauréate du défunt programme, me fait penser à la Nouvelle Star avec nostalgie. Son single est pas mal, simple mais attachant, en équilibre constant entre les clichés épuisants de la chanteuse rigolote et une fraîcheur bienvenue qu'on retrouvait souvent lors des primes du Pavillon Baltard. Au final, comparée au grand n'importe quoi foireux du X Factor français, la Nouvelle Star était une putain de bonne émission. Et la présence de Luce dans le paysage musical ne me retourne pas de bonheur béat, mais je vois tout ça avec bienveillance et une profonde sympathie. Alors pouce en l'air pour Luce !