Lady Gaga embarque dans le wagon de la pop tropicale avec "The Cure"

lady-gaga-the-cure

Ce weekend, Lady Gaga remplaçait Beyoncé au pied levé en tête d'affiche du festival californien Coachella. Avec un show en forme de joyeux best of (un peu décousu par moments mais j'imagine qu'elle a manqué de temps pour le préparer), la Maman Monstre a fait le job, même si son impressionnante performance lors de la finale du Super Bowl cette année a placé la barre tellement haut qu'on se trouve forcément un peu déçus désormais si la chanteuse ne voltige pas dans les airs en crachant des flammes.

 

Afin de profiter de l'immense buzz médiatique autour du festival préféré des rich kids et des people, Lady Gaga a réservé ce soir-là une surprise à ses fans, en dévoilant sur scène un titre inédit baptisé "The Cure". Si on est ravis d'apprendre qu'elle est de retour en studio, "The Cure" laisse un peu perplexe. La bonne nouvelle : le morceau est 100% pop, super accrocheur et trouvera facilement sa place dans toutes les bonnes playlists. La mauvaise, c'est justement que le titre est tellement dans l'air du temps qu'il ressemble à des centaines d'autres tubes du moment, avec ses synthés 80's et sa vibe tropicale. Et on se rappelle que Lady Gaga est finalement une popstar comme les autres : elle a besoin de tubes pour continuer à exister. Parfois, il faut donner au public ce qu'il a envie d'entendre. Et visiblement, il ne s'est toujours pas lassé de la "Spotify pop".