Katy Perry profite du Carpool Karaoke pour en rajouter une couche sur Taylor Swift

Le Carpool Karaoke de James Corden est devenu le passage obligé de toutes les grosses popstars en promo. De Britney Spears à Lady Gaga, de Selena Gomez à Madonna, elles se sont toutes retrouvées coincées en covoiturage dans les rues de Los Angeles, pour revisiter tout leur répertoire avec l'animateur du Late Late Show.

 

Katy Perry, en pleine tournée des popotes pour la sortie de son quatrième album Witness (qui sortira le 9 juin), a profité de l'occasion pour reprendre ses tubes "Firework", "I Kissed A Girl", "Dark Horse", "Bon Appétit" ou "Roar". Et ça n'a pas manqué : quand "Swish Swish" (son nouveau titre adressé à Taylor Swift) a retenti dans la voiture, James Corden a évidemment évoqué cette vieille querelle (rappelons que les deux popstars sont en froid depuis de nombreuses années). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Katy n'a pas botté en touche : "C'est elle qui a commencé", puis la chanteuse de dérouler le fil de l'histoire des "danseurs volés", du moins sa version. Pour faire court, Taylor Swift accuse Katy Perry d'avoir saboté sa tournée en lui volant des danseurs. Katy Perry explique qu'ils étaient de son équipe à la base, qu'elle les a encouragés à bosser avec Taylor, mais quand ceux-ci ont voulu travailler à nouveau avec elle, le management de Swifty les aurait virés à coups de pied au cul. S'ensuivront "Bad Blood" et le célèbre beef que l'on connait.

 

On ne saura peut être jamais si cette petite mise au point était spontanée ou si l'animateur a été briefé par le PR de Katy pour permettre à la chanteuse de mettre les choses au clair. Pendant ce temps, silence radio du côté de Tay-Tay, sans doute trop occupée à enregistrer un nouvel album de réponses cinglantes de 3mn30.