Le single d'adieu des 2NE1, entre amertume et poussière dans l'oeil

2ne1-goodbye

Ces derniers mois, l'industrie pop coréenne compte les "morts" parmi les groupes fondateurs de la Hallyu (la vague k-pop qui s'est abattue sur le monde ces dernières années) : les 4Minute, les Wonder Girls et les 2NE1 ont mis la clé sous la porte, et c'est un coup dur, tant pour les fans que pour les agences qui tentent aujourd'hui de trouver un second souffle. La semaine dernière, les 2NE1 ont publié leur tout dernier clip : "Goodbye", un cadeau d'adieu pour les Blackjacks, une chanson composée par CL. Julien Popavapeur et moi avons chacun notre avis sur le titre en question, on a donc décidé de publier nos deux chroniques, une façon pour nous de rendre un dernier hommage aux filles qui nous ont fait découvrir et aimer la k-pop.

 

 

Julien

 

Ça y est, le tocsin a sonné pour le groupe 2NE1. "Goodbye" est le titre promis par la YG pour marquer l’arrêt de leurs activités. On oscille entre déception et émotion. La déception de l’arrêt d’un groupe majeur du k-pop game, avec un titre plutôt moyen, chanté à 3 en l'absence de Minzy. Déçu par un management exécrable pour un groupe qui a connu des tas de rebondissements. On apprend que le titre devait servir à la promotion de CL aux États-Unis, qu'il évoquait le départ de Minzy, que les paroles ont été changées à la dernière minute pour coller à l’état actuel des choses.

 

Mais l’émotion aussi, pour un groupe dont on attendait un comeback avec impatience. Le fait d’avoir ce titre et d’entendre une dernière fois les filles me file quand même le frisson, surtout Park Bom avec tout le backlash subi ces dernières années, qui avait eu pour conséquence de l'éloigner du monde du show-business. Je ne trouve d’ailleurs pas le titre SI mauvais, on dirait une version MTV Unplugged d’un titre dance. Ça doit être le noir et blanc, la guitare et les bougies. Si on compare avec ce qu’elles sont capables d’offrir : oui, on est déçu mais c’est en aucun cas une mauvaise ballade. On a affaire à une chanson de bonne facture, et bien produite comme d’habitude. "Goodbye" est la fin douce et tendre qu’on attendait, et qui vient s'ajouter à leur liste épuisante de bangers sur lesquels on a aimé danser. Il nous permet de dire au revoir à CL, Bom, Dara et Minzy pour de bon.

 

2ne1

 

Kurt

 

"Goodbye". Le titre me rappelle un triste souvenir lointain. Lorsque Geri Halliwell avait quitté les Spice Girls en 1998, le premier titre enregistré sans sa présence s'appelait lui aussi "Goodbye". C'était également une ballade larmoyante, comme celle des 2NE1. Mais revenons en 2017 et au goût amer que nous laisse la séparation du girlband. La disparition d'un groupe aussi populaire et influent est toujours problématique, c'est douloureux également. Mais c'est surtout un sentiment de gâchis qui prend le dessus. Car la pop, malgré tout ce qu'elle peut apporter à nos vies, reste un business avant tout. Et l'approche managériale catastrophique de la YG est responsable de ce carnage. Avec plus de tact, une vision sur le long terme, une meilleure organisation et le sens des priorités, imaginez ce que ce grand cinglé de Papa YG aurait pu faire avec autant d'or entre les mains.

 

Avec seulement deux albums et un nombre considérable de singles déjà publiés, les 2NE1 avaient encore l'avenir devant elles. Mais les scandales et les emplois du temps mal gérés, la folie des grandeurs (l'inexistante carrière solo de CL aux Etats-Unis) et les effets d'annonce incessants, les contrats publicitaires à la pelle au détriment d'un vrai cap artistique, ont eu raison de l'unité du groupe et de sa motivation. Il restera la discographie et les clips dingues d'un girlband au charisme incroyable, vitrine fashion clinquante et excitante de la k-pop et peut être l'un des seuls groupes à avoir véritablement construit un pont entre les cultures asiatiques et occidentales. Désolé, mais une ballade larmoyante ne nous rendra pas le meilleur groupe de pop coréenne de son époque.