Marina & The Diamonds "Radioactive"

Suite de l'épisode précédent : comme promis, Marina s'est transformée en Electra Heart, bimbo blonde qui semble s'être échappée d'un troupeau de chanteuses de dance roumaine. Le résultat ? Franchement déroutant et assez bancal. J'imaginais que pour faire passer la pilule de cette métamorphose contre-nature, Marina allait sortir le grand jeu et soigner le fond comme la forme. Au lieu de ça, "Radioactive" sonne comme une album track de Calvin Harris, comme un titre qu'auraient pu chanter Rihanna, Kelly Rowland ou les Saturdays, de l'électro-pop générique pour les masses, mais où l'on ne retrouve à aucun moment les envolées mélodiques des "Hollywood", "Shampain" ou "I Am Not A Robot". Nouvel avatar OK, mais si c'est ne rien apporter musicalement, c'était bien la peine de nous enfumer avec un concept aussi prétentieux et alambiqué. Avoue Marina, tu voulais juste grapiller une part du gâteau bitchy pop comme toutes les autres, non ?