Mary-L "L'amour universel"

Après son concert parisien triomphal dans une Java bourrée à craquer de hipsters gays énamourés, Mary-L, la plus altière ambassadrice de la Belgique (avec Confetti's et The Magician) revient ambiancer les dancefloors avec son nouveau titre "L'amour universel".

 

Mary-L, c'est un peu une Frigide Barjot qui aurait bien tourné. De son vrai nom Marielle Floriduz, cette ancienne conseillère communale de Charleroi s'est reconvertie dans la pop music il y a quelques années, et s'est attirée la sympathie de toute une faune branchée et décalée (essentiellement une poignée de socialites parisiens courant les soirées Flash Cocotte et Trou Aux Biches) grâce à quelques clips bricolés avec les moyens du bord.

 

La personnalité solaire de Mary-L et sa belgitude (les vrais savent) ont fait le reste. Qu'on l'écoute avec ironie ou non, force est de constater que son nouveau titre a le sens du timing, à l'heure des premiers mariages "pour tous" en France. Les Belges, eux, ont depuis longtemps pigé que l'amour avec deux doigts, ça limitait vachement le champ des possibles.