Lay déroute les fans du groupe EXO avec le délire rap de "Sheep"

Chez les EXO-L (les fans du boyband coréen EXO), rien ne va plus. Le débat tourne autour de Lay, un membre chinois du groupe qui vient de sortir un nouvel opus en solo. En cause, la chanson titre, "Sheep", qui se rapproche très fortement d’un style à la YG, agence réputée pour ses sons urbains, différent de ce qu’on peut attendre de la SM Entertainment, l’agence de Lay et du groupe EXO.

 

Car "Sheep" est assez difficile à saisir. Le clip second degré est agrémenté de lyrics un peu WTF : tout le morceau tourne autour d'un surnom mignon (the China Sheep), et les fans anglophones doivent sans doute se demander pourquoi il insulte son pays ou s'affuble d'un nom qui signifierait plutôt "suiveur" dans la culture occidentale (la magie des contresens chelou dans les tubes asiat'). Par contraste, le beat de fond est hyper martial donc forcément très sérieux, sur du rap un peu vénère. À vrai dire, si l’auteur avait été G-Dragon, personne ne se serait formalisé, c’est le genre de l’icône de la YG de sortir ce genre de choses d'habitude.

 

Mais voilà le problème, quel est le genre de Lay ? Sur "I Need U", on se retrouvait avec un mid-tempo 90’s (qu’on aurait cru sorti d’un album de SHINee), ses précédents titres empruntant leur inspiration à la décennie 2000. "Sheep" est complètement à l'opposé, ce qui perturbe un peu les fans du garçon, ne sachant plus sur quel pied danser.

 

"Sheep" fera plaisir aux amateurs de sons un peu rough, de rap et de swag à la coréenne, et ceux qui préfèrent les mélodies plus sucrées et les throwback thursdays passeront leur chemin, sans vraiment rater quoi que ce soit…