Vous êtes peut être passés à côté (merci Apple Music), mais le dernier clip de Lady Gaga est une TUERIE

lady-gaga-john-wayne

Après avoir l'avoir postée en exclusivité pour ces gros lourds de chez Apple Music (pas la peine de vous fatiguer, on ne s'abonnera pas), Lady Gaga dévoile enfin sur sa chaine Vevo la vidéo de son nouveau single, "John Wayne". Au début, on retrouve la chanteuse avec sa tenue de Joanne et on se dit "oh non, pas ENCORE ce chapeau", mais très vite, la suite du clip prend une toute autre tournure, une sale tournure même.

 

Alcool, sexe, ultraviolence, humour gore et potache, et des images sur-découpées à la vitesse de la lumière : pas de doute, Jonas Åkerlund (à qui l'on doit les clips cultes de "Paparazzi" et "Telephone") est de retour et c'est pas joli joli. Dans une ambiance de très mauvaise série B où se télescopent Mad Max, les films Grindhouse et les chorés de "Thriller", Lady Gaga revient à ses premières amours : le grand n'importe quoi jouissif.

 

C'est vraiment un bonheur de voir Gaga retrouver le rythme de promo effréné de l'époque The Fame, The Fame Monster, Born This Way. Après la mi-temps épique du Super Bowl, l'annonce surprise d'une nouvelle tournée mondiale, une prestation bien burnée avec Metallica aux Grammy Awards et avant une apparition dans la saison 9 de la RuPaul's Drag Race, le clip de "John Wayne" vient donner un gros coup de pouce à un album (Joanne) qui avait du mal à exciter les fans et le grand public. La Maman Monstre est de nouveau partout, 2017 peut devenir une grande année pop.

 

A présent, éloignez les enfants de l'écran, accrochez votre ceinture, montez le son, et normalement tout devrait très mal se passer.