Le nouveau Justin Timberlake va-t-il transformer nos vies en cauchemar ?

justin-timberlake-cant-stop-the-feeling

Si j'ai un petit conseil à vous donner : attendez peut être un peu avant d'écouter en boucle le dernier titre de Justin Timberlake. Car d'ici septembre, vous l'aurez tellement entendu qu'il vous donnera des envies de meurtre. Alors certes, "Can't Stop The Feeling!" est un énorme tube de l'été, une sorte de retour en grâce, trois ans après le très décevant The 20/20 Experience, interminable double album de funk-r'n'b indigeste. Mais la chose est déjà promise à une surexposition médiatique : extrait de la bande originale de Trolls, le prochain film d'animation des studios Dreamworks, le morceau suit le même plan de carrière que le désormais insupportable "Happy" de Pharrell Williams (qui avait été composé pour le générique de Moi, moche et méchant 2). L'overdose nous guette, et on peut raisonnablement redouter l'éventualité de vidéos virales de ta petite cousine ou de tes collègues de boulot en train de se la donner sur cette feel good song des enfers. "Coaaaa mais tu veux pas faire le lipedeuuube avec nous, mais t'es pas drôôôle !".

 

En attendant que ce cauchemar se matérialise pour de bon, jetez quand même un coup d'oeil au clip. Car la petite bombe produite par Max Martin et Shellback (obviously) bénéficie d'une petite vidéo sympatoche dans laquelle notre funky babtou préféré est entouré des stars qui doublent les personnages du film. Dieu sait que je déteste tout le monde d'habitude, mais il faut reconnaitre qu'Anna Kendrick, James Corden ou Gwen Stefani sont loin d'être les pires êtres humains du moment. On y croise également les filles du duo Icona Pop, qui ont sans doute été enrôlées par Justin pour la BO (ce qui constitue une putain de bonne nouvelle). Bref, on passe un très bon moment, mais vous êtes prévenus : à consommer avec modération !