Icona Pop "First Time"

icona-pop-first-time

C'est toujours périlleux de se réinventer, de passer à autre chose, quand on est responsable du club banger ultime qui a fait danser la planète entière pendant l'âge d'or du genre (en 2012). Icona Pop, le duo suédois qu'on ne présente plus depuis le succès de "I Love It", semblait ces derniers mois un peu dépassées par les évènements. Après l'album This Is... Icona Pop, il y a eu une longue période de flottement où il ne s'est pas passé grand chose, sinon des tournées et des synchros à répétition, et un single qui n'est pas resté dans les esprits.

 

Il y a un mois, elles nous avaient fait une grosse frayeur en dévoilant un morceau assez atroce, "Emergency". Avec sa rythmique jazz-swing craignos et sa trompette des enfers chourrée sur le dernier album de Zaz, le titre faisait peine, à tel point qu'on n'a pas eu le coeur d'en parler sur Club Corbeille. Pourtant, "Emergency" est un énorme succès en Suède, où elles semblent profiter de ce récent regain de sympathie du public scandinave pour le schlager, cette variété un peu drôle et pourrie qui fait danser toutes les générations. Le duo Samir & Viktor et leur "Saxofuckingfon", tube de l'été là bas, est une illustration assez fascinante et effrayante de cette tendance au grand n'importe quoi.

 

Mais alors qu'on pensait nos copines Caroline et Aino perdues à tout jamais dans la cheesy pop la plus décomplexée, voilà qu'elles sortent sur un EP l'un des titres les plus puissants et sensibles de leur répertoire : "First Time". On y retrouve les filles au top, et pour cause : il s'agit du tout premier morceau écrit et composé par le duo, qui n'avait jamais été enregistré jusque là. En l'écoutant, on se souvient de leurs débuts, où leur pop était plus émotive et subtile ("Manners", "Lovers To Friends"), loin des hymnes alcoolisés qui font danser les gamines aujourd'hui lors de leur tournée avec les One Direction. "First Time" parle... de premières fois : "The first time we got high / The first time we got drunk / The first time we fell in love / And things will never be the same / And that’s okay". Entre les lignes, on peut sans doute lire un aveu de la part du groupe : c'est compliqué de retrouver la fraicheur des débuts d'un projet pop, et elles sont bien placées pour le savoir. Mais "First Time" est une bonne piqure de rappel : on aurait presque oublié que ces nanas savent écrire de très bonnes chansons.