GOT7 "Girls Girls Girls"

got7-girls-girls-girls

Les fans de k-pop le savent bien, ce début d'année est placé sous le signe d'une guerre sanglante et sans merci entre deux nouveaux boybands, GOT7 (JYP Entertainment) et WINNER (YG Entertainment). JYP est la première compagnie à dégainer le sien, alors que la YG attend fin février pour lancer la promo de ses petits protégés, censés devenir les nouveaux BIGBANG (bon courage).

 

Voici dont GOT7, 7 jeunes minous qui, comme leurs rivaux de la YG, ont été vainqueurs d'un télé-crochet dit "de survie" (on ne plaisante pas avec la dramaturgie en Corée du Sud). Comme leurs camarades de label les 2PM, ils savent chanter, certes, mais ils maîtrisent aussi à la perfection des chorégraphies à base d'acrobaties surprenantes. Oui, c'est leur truc à la JYP, les acrobaties. La couleur musicale du groupe est censée être plutôt hip hop, mais on ne va pas se mentir, ils vont avoir du mal à atteindre le niveau des artistes YG, et leur sympathique (mais quand même vachement anecdotique) premier titre "Girls Girls Girls" ressemble davantage à un titre de r'n'b un peu craignos des années 90 qu'à une badasserie du ghetto. Les lyrics sont d'une ringardise alarmante ("je sais pas ce que j'ai, les filles tombent comme des mouches quand je rentre dans une pièce, moi même je me kiffe tellement, je ne sais pas quelle fille choisir, chienne de vie") mais leur cuteness de chatons agiles fait aisément passer la pilule.

 

On notera que les fans ont déjà un chouchou (celui à la mèche blonde, impossible de le rater). Il est d'origine thaï et a pour surnom BamBam, un pseudonyme commode pour le public occidental (son vrai nom : Kunpimook Bhuwakul). La vidéo les met en scène dans un garage transformé en discothèque secrète remplie de jeunes gosses de riches qui tirent méchamment la gueule. Leurs chorés sont assez scotchantes, mais la vraie question que tout le monde se pose : c'est QUOI ces engins hallucinants sur lesquels ils se déplacent au début du clip ??? Sérieusement, ça se vend quelque part ? C'est quoi la marque ? Combien ça coûte ? Même si ça a l'air bien casse-gueule, ce truc semble être le moyen de transport urbain le plus cool jamais inventé depuis les skateboards volants de Retour vers le futur. Vous m'en mettrez quelques douzaines dans mon panier, merci.