Britney Spears joue les mamans coquines avec Tinashe dans le clip de "Slumber Party"

britney-spears-slumber-party

On ne sait pas si ce single va aider à fourguer un peu plus d'exemplaires de Glory sous le sapin, mais le dernier clip de Britney Spears est un triomphe. D'abord parce que la chose a été vue près de 14 millions de fois sur YouTube ce weekend. Ensuite parce que ce duo avec Tinashe est la vidéo la plus fierce de l'année ! Franchement, par où commencer ? "Slumber Party", avec son mood r'n'b tropical et ses lyrics un peu soft porn, méritait un clip autrement plus graphique que le ratage total de "Make Me...". La team de Britney a pris note, et a embauché Colin Tilley, connu notamment pour la vidéo du gros "Anaconda" de Nicki Minaj. On retrouve donc la number one MILF, the legendary Miss Britney Spears, en route pour une soirée dans un manoir, vous savez, ces manoirs cossus et un peu flippants qui semblent n'exister que pour abriter de mémorables orgies dont on repart toujours avec un terrible mal au... de crâne.

 

A l'intérieur, on retrouve tout un tas de jeunes pique-assiette prêts à en découdre, toutes les nanas portent des oreilles de chat, à croire qu'elles n'ont pas eu le mémo depuis la pochette de Dangerous Woman. Britney ne s'en soucie guère, elle préfère s'amuser avec la petite Tinashe, et danser comme si demain n'existait pas. Et puis, comme dans toutes les soirées réussies, arrive le moment où on ne sait plus très bien ce qu'on fait, où tout cet alcool et tous ces hairflips commencent à faire mauvais ménage, et c'est le dérapage.

 

britney-lick

Voilà, ce clip est l'une des nombreuses raisons qui font qu'on adore Britney Spears : ce contraste vertigineux entre son quotidien, sa vie de famille hyper routiniers, et ces mises en scène incroyables où elle se métamorphose en super bitch des enfers. Voilà pourquoi cette vidéo est iconique : avec son bling bling décomplexé et sa dose mortelle de clichés érotiques un peu grotesques, Britney titille la Real Housewife / Cougar Queen qui sommeille plus ou moins en chacun de nous. Avec Britney, toi aussi réclame le droit d'être une maman salope !