Tabloids killed the video star

Ce weekend, Robbie Williams faisait son come-back médiatique en Angleterre dans l'émission X Factor. Il avait l'air très très content d'être là. Tant et si bien que les tabloids anglais, dès le lendemain, se sont demandés s'il n'avait pas pris autre chose que des vitamines... Jamais les derniers pour faire les langues de pute, les torchons british n'y sont pas allés de main morte durant la longue période de silence (3 ans tout de même) de l'ami Robbie. Rehab, réclusion chez maman, hobbies étranges (sa délirante passion pour les extra-terrestres), prise de poids, dépression, Robbie est un peu le Britney britannique, en fin de compte. Avec peut être une différence de taille : avec ou sans produits dopants (pourquoi ne pas effectuer des analyses d'urine avant chaque émission de variétés tant qu'on y est?), Robbie Williams fait tournoyer son micro comme personne d'autre, à part peut-être Philippe Risoli...