Years & Years "Take Shelter"

yearsandyearsnew_732_673

Ils sont jeunes, ils sont beaux, et ils viennent de signer le tube indie pop de l'été. Years & Years font beaucoup parler d'eux ces derniers mois. D'abord à cause de leurs précédents singles, "Traps" et "Real", sortis sur le label Kitsuné (et qui nous avaient fait dresser l'oreille sur leurs dernières compiles). Mais aussi et surtout à cause de leur chanteur, Olly Alexander, minou à la bouille de boyfriend geek idéal, connu en Angleterre pour avoir tourné dans la toute dernière saison de Skins. Il sera à l'affiche de God Help The Girl, un film pop très attendu par tous les hipsters sensibles (que nous sommes, oui oui) réalisé par Stuart Murdoch, le leader du groupe Belle And Sebastian.

 

"Take Shelter" enfonce un peu plus le clou de l'immense hype qui entoure les Years & Years en 2014. La raison est simple : c'est le tube crossover et immédiat par excellence. Chaloupée avec sa rythmique house reggaeton tropicale, la chanson est à la fois dansante, fragile et irrésistible. C'est ce genre de titre que tu entends au hasard d'une playlist et qui devient instantanément ton crush de l'été. Dans la vidéo, en mode "délire MGMT dans la pampa", le groupe tombe sous l'emprise d'une étrange meuf incarnée par l'australienne Emily Browning, qu'on retrouvera d'ailleurs aux côtés du chanteur dans God Help The Girl. La boucle est bouclée.

 

A noter que le très r'n'b "Take Shelter" est assorti d'une B-side de rêve : le groupe y reprend "Breathe", le tube moite de la one hit wonder Blu Cantrell. On les retrouve également en featuring du dernier morceau house du DJ belge The Magician, "Sunlight". Years & Years ont de solides références pop et sont sur tous les fronts. Et personne ne va s'en plaindre.