Stellar "Marionette"

stellar-marionette

Il semblerait qu'en Corée du Sud, ces derniers temps, le cute se vende beaucoup moins bien que le sexy. Après avoir tenté de promouvoir les Stellar en petites choupinettes fluo sans résultats spectaculaires, leur label a décidé de les pimper en super chaudasses des enfers pour leur comeback de cette année. Le clip de leur nouveau titre "Marionette", interdit aux moins de 19 ans, n'y va pas avec le dos de la cuillère sur les allusions grivoises, à tel point qu'elles frôlent souvent le ridicule. Les netizens et les fans de la première heure ont hurlé en découvrant les tenues, la choré olé olé et les plans salaces en tous genres, et les forums k-pop sont une fois de plus à feu et à sang. Ceux qui n'ont que faire du slut shaming s'intéresseront au morceau en question, et force est de constater que le changement, sur le plan musical, leur réussit plutôt bien. "Marionette" est une sad song emballée dans une tube 80s, produite par Sweetune (qui travaillent souvent avec les Nine Muses), et dans son genre, c'est une petite tuerie.