Rihanna "Bitch Better Have My Money" (Video)

rihanna-bitch-better-have-my-money

On est d'accord, la promotion autour de R8, le nouvel album (de plus en plus hypothétique) de Rihanna, est des plus confuses (pour ne pas dire complètement foireuse), depuis les premières annonces jusqu'aux premiers extraits du disque. On finissait même par se demander comment la Barbadienne allait se sortir de ce gros pétrin. On a désormais la réponse : en dévoilant une vidéo immensément cool.

 

A l'opposé total des clips mi-figue mi-raisin (à la fois très prétentieux et totalement grotesques) de "FourFiveSeconds" et "American Oxygen", le mini-film (puisque c'est de cela qu'il s'agit) qui met en image le gros bouillon hip hop "Bitch Better Have My Money" est d'une badasserie qui dépasse l'entendement. Le clip est une succession de joyeux moments de violence à la fois glaçants et cartoonesques, où la drôlerie se tire la bourre avec le malaise. Réalisé par les Français de Megaforce (vidéastes particulièrement friands de fun, de sexe et d'hémoglobine), il met en scène notre Riri dans une prise d'otage aux scènes épiques et totalement over the top. Je n'en dis pas plus, pour ceux qui ne l'ont pas encore vu, vous constaterez sur pièce !

 

Evidemment, on entend déjà les gros chiants se plaindre de la vulgarité et du côté très graphique de la chose (ceux qui auront attendu la toute fin du clip et qui sont un peu fragiles recevront le coup de grâce), mais les fans se réjouiront de retrouver Rihanna dans ce qu'on adore chez elle : un manque total de retenue, un vrai sens de la déglingue, du mauvais goût et du rock'n'roll, qu'on n'avait plus vu chez elle depuis la vidéo en mode junkie de "We Found Love", et qui manquent plus que jamais à l'heure de la toute puissante niaiserie pop de l'ère Taylor Swift. Au passage, elle ringardise en quelques secondes le folklore gangsta-féministe-bisounours tiédasse du On The Run Tour de Beyoncé et Jay-Z. Spoiler : à la fin, Riri récupère son pognon (de la plus trash et sordide des façons). Et nous, on en a enfin pour notre argent.