Sistar "Alone"

 Ce titre date d'avril dernier, et depuis les Sistar ont déjà sorti un autre mini-album. Mais je me suis dit qu'il fallait que j'écrive mon amour pour cette chanson, car, contrairement au nouveau morceau estival "Loving U", en rotation lourde en Corée actuellement et assez anecdotique dans le genre mièvrerie pour midinettes, "Alone" est, selon moi, l'une des plus belles réussites du genre k-pop, un classique.

 

Sistar, groupe phare de Starship Entertainment, un label coréen "qui monte", pas encore au niveau des mastodontes SM, YG et JYP, avait créé l'évènement l'été dernier avec un tube inattendu, "So Cool", un titre electro-pop stupide et addictif. Les Sistar ont parmi elles une fille au charme explosif, Hyorin, que les fans du quatuor ont même surnommée "la Beyoncé coréenne", car elle partage avec la femme de Jay-Z une voix bien carrossée et un fessier talentueux. Mais bon voilà, des groupes intéressants, il y en a des centaines sur le marché k-pop, alors comment vraiment tirer son épingle du jeu ? En sortant une putain de bonne chanson qui mettra tout le monde d'accord.

 

"Alone" est un mid-tempo r&b qui déboule sur les ondes coréennes au début du printemps. Beaucoup moins tapageur que "So Cool", il surprend par sa douceur, sa production ultra léchée et, surtout, par son incroyable mélancolie. "Alone", avec son clip tourné dans le décor rouge et sombre d'un bar cossu de Las Vegas, est le récit du quotidien morne d'une rupture amoureuse. Le refrain, lancinant, est d'une tristesse insondable, mais les filles font passer la pilule avec une rythmique funky et une chorégraphie virtuose. En équilibre sur un talon, elles font tournoyer leurs sublimes jambes dans des mouvements où elles risquent la chute à chaque seconde. Elles ont raconté en interview que cette choré, reprise des dizaines de fois dans les émissions musicales, était terriblement casse-gueule. Surtout, leurs tenues outrageusement moulantes étaient tellement serrées qu'il leur était interdit d'avaler la moindre nourriture des heures avant leurs prestations. Le swag à la coréenne, ça demande quelques sacrifices.

 

Ainsi, "Alone" est resté des semaines à la première places des charts locaux, et des mois dans tous les classements. Une réussite artistique et commerciale totale. Le titre, avec son ambiance de moiteur triste, est le tube de l'été idéal pour les amoureux de pop sensible. "Alone", c'est un peu la FM qui pleure sur sa serviette de plage.