Little Daylight "Glitter And Gold"

Il se pourrait bien qu'avant la fin de l'année on en ait vraiment ras la casquette des groupes indés à synthés. Pas un jour ne se lève sur la planète blog sans qu'un titre pop synthétique et mignon ne vienne nous chatouiller les oreilles. De Chvrches à environ tous les groupes scandinaves du moment, la synthpop est partout, après avoir été si cruellement absente des radars durant tant d'années. Les New Yorkais de Little Daylight, à mon humble avis, arrivent un peu après la bataille. "Glitter And Gold" aurait pu être notre nouveau morceau préféré s'il ne ressemblait pas déjà à 300 autres titres de notre playlist 2013. Malgré ce petit bémol, rappelons que leur premier single "Overdose" reste une tuerie. Mais c'est justement de cela qu'il s'agit aujourd'hui avec les synthés : on la frôle, l'overdose.