Gwen Stefani ne cesse de revenir, mais avec "Make Me Like You", cette fois c'est la bonne

gwen-stefani-make-me-like-you

On adore Gwen Stefani, mais il faut bien avouer que ces dernières années, on commençait à se faire du souci pour elle. Après plusieurs tentatives de comeback soldées par des échecs cuisants, aussi bien en solo qu'avec son groupe No Doubt, la carrière de celle qui était devenue la reine de la pop il y a 10 ans semblait battre de l'aile. Et on l'avait quittée avec le clip pas très joyeux de "Used To Love You", où elle nous narrait par le menu sa douloureuse déprime post-divorce. Les Harajuku Girls s'étaient pendues au fond de l'une des allées de son dressing, les larmes coulaient et les singles floppaient. Puis vint enfin l'heure du rebound.

 

A l'écoute de "Make Me Like You", les fans de Gwen Stefani peuvent souffler : le glorieux et joyeux comeback single que tout le monde attendait est enfin là ! Entre temps, il y eut le coup de foudre sur son lieu de travail (à savoir, le plateau de The Voice US) avec le chanteur country Blake Shelton. Ce nouveau titre frais, sautillant, un poil rétro (comme un mix entre les Cardigans et Sophie Ellis-Bextor) est le fruit d'une collaboration avec le duo de songwriters du moment, Julia Michaels et Justin Tranter. Et sur un beat disco pop estival et rayonnant, cette sympathique petite bombe radio évoque cette nouvelle relation amoureuse et tous les chamboulements qui en découlent.

 

Le clip qui accompagne "Make Me Like You" a créé l'évènement la semaine dernière. Tournée et dévoilée entièrement live pendant une coupure pub des Grammy Awards (une première dans l'histoire du vidéoclip apparemment), la séquence était une opération financée par la chaîne de magasins Target à hauteur de 12 millions de dollars. Une prouesse technique qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux, notamment à cause de la fausse chute en rollers de la chanteuse à la toute fin du clip (réalisée par une doublure). Gwen Stefani y apparait radieuse, dans une débauche de décors, de costumes et de danseurs : le résultat est à la fois drôle, un peu bancal parfois mais toujours spectaculaire. Et on est tous ravis de voir que l'une des popstars les plus attachantes des années 90 et 2000 en a encore sous le pied. Son nouvel album, This Is What The Truth Feels Like, est prévu pour le mois de mars.