Firefox AK, la synthpop scandinave idéale avant le Blue Monday

firefox-ak-a-new-shape

Pas plus tard qu'hier, je me suis fait taper sur les doigts pour avoir omis de vous parler d'un disque de pop scandinave injustement ignoré lors de sa sortie en novembre dernier. Je répare donc cet oubli, car il aurait été dommage de passer à côté de Firefox AK.

 

Cela fait plus de 10 ans maintenant qu'Andrea Kellerman traine ses claviers et sa mélancolie. Au fil du temps, et grâce à l'ère de Myspace et des premiers blogs pop, la suédoise se taille une jolie réputation, au point de décrocher en 2011 le mini-tube "Boom Boom Boom".

 

Après une absence de 4 ans, Firefox AK revient avec un nouvel EP, A New Shape, et elle compte bien profiter aujourd'hui, comme ses compatriotes Tove Lo ou Noonie Bao, de l'engouement du grand public pour la synthpop tourmentée importée de Scandinavie. Que retrouve-t-on dans ce mini-album ? Tout d'abord "Heart Of Mine", un titre qui paraîtra familier aux fans du duo The Knife, avec son clip pas du tout angoissant et ses clins d'oeil appuyés au tube local "Pass This On".

 

 

On retrouve aussi "Tell Me Lies", qui chasse sur les terres dancefloor de RABBII, Röyksopp ou Margaret Berger. Ou l'instant quart d'heure américain de "One Last Time" et son refrain 80's qui n'aurait pas fait tache sur le dernier album de Carly Rae Jepsen. Enfin, "Hurricanes Of Love" évoque les mélodies bigger than life des anglais de CHVRCHES. A New Shape semble avoir été pensé comme une jolie carte de visite (c'est un peu le principe d'un EP, mais souvent les artistes passent à côté de l'esprit du truc). En cette période de grands froids et avec l'arrivée imminente du Blue Monday, l'écoute répétée de Firefox AK sous la couette me semble plus que jamais recommandée.