Voici Clairity, votre nouvelle popstar préférée

clairity-alienation

Installez-vous confortablement et laissez-moi vous présenter votre nouvelle chanteuse pop préférée. Clairity, de son vrai nom Claire Rachel Wilkinson, nous vient du Tennessee, et du haut de ses 17 ans, elle est devenue la nouvelle meilleure copine des blogs cet été. Et pour cause : avec sa synthpop maligne, son look geek chic (ces lunettes-pixels !!), son profil de jeune surdouée (auteur-compositeur-interprète) et son timbre de voix très proche de celui de Marina And The Diamonds, Clairity coche toutes les cases sur la to-do list de la popstar moderne.

 

Son premier EP s'appelle Alienation, et on y retrouve notamment une ballade tubesque et planante, "DNA", qui a toutes les chances de s'imposer rapidement comme un hymne pour teen movies. Avec des lyrics aux petits oignons, oscillant entre une justesse sensible et des pointes d'humour cool, les titres de ce mini-album s'écoutent comme on lit les posts de notre blogueuse préférée (pas une blogueuse mode, donc). Mention spéciale au délirant "Velcro", tube dancefloor du disque, où elle sample un vieux titre 80s ("Don't Go" de Yazoo) et fait entrer dans le club tous les socially awkwards qui se reconnaissent dans les chansons de Yelle et Robyn.

 

Alienation semble se profiler comme la carte de visite d'une future grande de la pop. Clairity va-t-elle confirmer tout ça avec un clip qui nous ouvrira encore un peu plus les portes de sa chambre d'ado ? Réponse sans doute dans pas très longtemps.