Les Brave Girls cherchent à émoustiller les coréens avec le coquinou "Rollin"

brave-girls-rollin

Toutes les idées sont bonnes à prendre quand il s’agit de faire parler de soi et Brave Entertainment l’a compris. Dans la jungle qu’est la pop coréenne, tirer son épingle du jeu n’est pas chose aisée, mais le pays a encore quelques barrières de moeurs à chambouler. Forcément, on va jouer la carte du sexe (enfin calmez-vous, le cul en Corée c'est du niveau film érotique du dimanche soir sur M6). Comme il est de coutume pour promouvoir un titre, le nouveau Brave Girls (un peu inconnues quand même) a possédé son lot de teasers "interdits aux mineurs". L’un était de -19 ans et l’autre de -15 ans (spoiler alert : y'a rien à voir). Ouais, pourquoi pas. Forcément ça fait parler, on a envie de voir le clip, peut-être que deux nanas lèchent la même glace dedans, oh my God can’t wait.

 

Puis arrive le clip en question : de la danse sexy en col roulé, mmh d’accord, et puis ce plan où elles sont manifestement en sous-vêt’ les unes sur les autres. De notre point de vue occidental c’est du pipi de chat, interdit aux mineurs est un poil exagéré mais j’imagine déjà la tronche des netizens coréens ou de la petite Ajuma à visière. Ce qu’on peut retenir de ce clip, mis à part ce plan "sulfureux", c’est cette étrange lune rouge… (en sang ?) qui flotte comme ça de façon tout à fait aléatoire, et ce magnifique orage intérieur dans les dernières secondes : du grand art.

 

Donc clip boîte + concept sexy + buzz… c'est léger un peu non ? Devoir faire ça pour vendre un titre, c’est pas tellement bon signe sur la qualité de la chanson en question. Bah étonnement, c'est vraiment pas mal, ça a même un petit côté tube de l’été. Je vois bien un clip tout à fait différent, sur une plage fluo à la "PARTY" de Girls’ Generation et ça passerait les yeux fermés. Une petite vibe tropicale dans la mélodie (on devrait même plus le signaler) mais tubesque façon Dua Lipa. Un hyper bon refrain, un post-chorus vraiment cool, et des couplets envoyés rapidement pour pouvoir se focaliser sur la partie refrain et post chorus. Ce "Rollin’" est donc une bonne surprise venant d’un groupe un peu "oublié" mais qui pourrait grappiller quelques centimètres carrés de lumière avec un buzz bien senti et un titre qui tient la route.