Ava Max : "Sweet But Psycho", le retour de la Gaga Pop ?

Eh, vous vous souvenez quand la pop était fun ? Quand les tubes du Billboard possédaient encore des refrains qui restaient en tête toute la vie ? "Paparazzi", "Hot N Cold", "Disturbia" ?

 

Pour tous ces nostalgiques de la pop de 2008 (10 ans déjà), quand la trap n'était encore qu'une vague menace et que les jeunes ne se faisaient pas encore tatouer la gueule en buvant du syrup, voici Ava Max. Jeune et américaine, sosie très convaincant de Lady Gaga, produite par Cirkut (ancien bras droit du désormais pestiféré Dr. Luke, lui aussi estampillé 2008), elle débarque pour sauver la pop de l'ennui profond avec l'incroyable "Sweet But Psycho".

 

 

"Sweet But Psycho" ? Plus early Gaga tu meurs. Avec sa vidéo bien débile dans laquelle elle tente d'empoisonner son amoureux infidèle avant de le poursuivre dans les couloirs armée d'une hache, Ava Max est déjà certaine de figurer dans notre playlist Halloween cette année. Ses autres faits d'armes se résument pour le moment à une relecture maligne de "Barbie Girl", et un featuring pas vilain sur le dernier album de David Guetta.

 

Le point commun de tous ces titres ? Le recyclage. En multipliant les clins d'oeil à la pop du passé et ses tubes certifiés, Ava Max semble vouloir faire des appels du pied à tous ceux et celles qui regrettent l'époque pas si lointaine où Stefani Germanotta, avec sa robe en viande, était au sommet de la chaine alimentaire de la musique mainstream, et où Marina And The Diamonds ou Melanie Martinez étaient l'avenir de la pop.

 

Alors, la Gaga Pop, retour gagnant ou pétard mouillé ? "Sweet But Psycho" est un bop sorti des tréfonds des enfers, et commence à marcher un peu partout en Europe. Mais Ava Max a-t-elle ce qu'il faut pour s'imposer sur la durée ? La pop nostalgie a-t-elle un avenir ? Et surtout, le pauvre garçon du clip va-t-il s'en sortir vivant ? Pour le moment, Ava Max pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. Et on se dit surtout que celle qui mériterait de remettre la Gaga Pop au goût du jour, ce serait encore Lady Gaga elle-même.