Anne-Marie, la voix de l'infernal "Rockabye", revient avec une nouvelle tuerie : "Ciao Adios"

anne-marie-ciao-adios

On ne pouvait rêver meilleur début de carrière pour la jeune britannique Anne-Marie. Totalement inconnue au début de l'année 2016, elle terminera cette même année, aux côtés de l'inénarrable Sean Paul, sur un hit monstrueux : le "Rockabye" de Clean Bandit. Joué plus de 370 millions de fois sur Spotify et avec plus de 500 millions de vues sur YouTube, le titre est tellement énorme que n'importe quelle chanteuse vendrait père et mère pour bénéficier d'un tel tremplin. Anne-Marie, avec ses faux airs d'Ellie Goulding, a une dégaine de correspondante anglaise trop cool avec qui on pourrait descendre des pintes de bière toute la nuit en bitchant sur nos ex. Mais elle ne compte pas devenir la one hit wonder d'un tube agaçant : la voilà qui dégaine déjà une nouvelle tuerie : "Ciao Adios".

 

Quand on lui demande en interview quel est son plan pour surfer sur la vague du succès, sa réponse est toute simple : "Je vais juste éviter de sortir un son pourri". That's my girl. Une tactique qu'elle met remarquablement bien en pratique sur "Ciao Adios", banger estival au refrain irrésistible qui fait déjà danser un peu partout en Europe, et dans lequel elle règle ses comptes avec son ex boyfriend (décidément, ceux-là). Dans son clip tourné à Marrakech dans une ambiance très proche de celui de "Lean On" de Major Lazer, Anne-Marie semble profiter joyeusement des royalties de "Rockabye" avec ses copines, et si vous voulez mon avis, ce n'est que le début. Des tubes, elle risque d'en avoir à la pelle.