Eighth Wonder : "I'm Not Scared" ou comment Patsy Kensit n'est pas devenue Kylie Minogue

Eté 1988. La France des campings chante chante chante ce refrain qui te plait et boit du Tropico sous le cagnard au son de "Est-ce que tu viens pour les vacances ?". Pendant ce temps en Angleterre, deux jeunes popstars blondes se font la guerre dans les charts : l'australienne Kylie Minogue et la britannique Patsy Kensit, chanteuse du groupe Eighth Wonder.

 

Eighth Wonder est une formation tellement éphémère qu'elle aurait pu tout aussi bien s'appeler One Hit Wonder : leur carrière peut se résumer à un seul énorme tube, "I'm Not Scared". Au début de l'année 88, cette étrange chanson sombre et dansante se répand sur les ondes du Royaume-Uni, escaladant les charts pendant des semaines, jusqu'à terminer sa course à la seconde place du Top 40. Derrière ce titre aussi excitant que mystérieux, se cache un duo anglais très connu : les Pet Shop Boys.

 

 

Sur une bande-son dance, dark et sophistiquée, Patsy Kensit sort le grand jeu de la séduction, et susurre des textes assez obscurs : "Tonight the streets are full of actors, I don't know why / Oh, take these dogs away from me / Before they, they bite".

 

A l'époque, Neil Tennant, le leader des Pet Shop Boys, cherche à créer une ambiance de film noir, et ajoute des paroles en français, petite coquetterie esthétique ("Débarrasse-moi de ces chiens avant qu'ils mordent") : "Dans la chanson, la fille est aux prises avec un horrible petit ami gangster qui n'a de cesse de la malmener, mais elle va lui tenir tête, parce qu'elle n'a pas peur. Les chiens représentent ses mauvaises fréquentations, son entourage criminel", explique Neil dans le livret de l'album Instrospective.

 

Beaucoup d'interprétations des lyrics ont été faites, certains évoquant la traque des paparazzi, d'autres les émeutes de mai 68 (le clip de la chanson a été d'ailleurs été tourné à Paris). Petite anecdote : lors de l'enregistrement, l'instru electro pop était déjà prête, ce qui fait que Patsy était la seule du groupe à avoir réellement participé au titre.

 

Le morceau est un tube redoutable, mais "I'm Not Scared" est aussi un succès grâce à la beauté renversante de Patsy Kensit. Avant de se lancer dans la chanson, elle avait déjà une carrière de mannequin et d'actrice (elle donnait la réplique à David Bowie dans le film Absolute Beginners en 1986). A la fin des années 80, la jeune fille de 20 ans est un véritable sex symbol : tous les jeunes anglais fantasment sur Patsy Kensit. Elle fait partie, avec Kylie Minogue et la chanteuse américaine Tiffany, des poster girls les plus accrochées aux murs des chambres d'ado à l'époque.

 

 

Pourtant, au départ, le succès de Eighth Wonder n'a rien d'évident. Les premiers morceaux du groupe peinent à séduire le marché anglo-saxon : leur précédent titre, "When The Phone Stops Ringing", était tellement pompé sur les anciens tubes de Blondie, que ça en devenait grotesque. Mais leur premier (et unique) album, sorti dans la foulée de "I'm Not Scared", est une collection de tubes impeccables produits par le gratin de la fin des 80's. Les ingénieurs du son de Stock Aitken Waterman et le producteur de Kim Wilde sont derrière la console, faisant de Fearless un véritable condensé du meilleur de la pop européenne. Pourtant, le disque ne fait pas d'étincelles dans les charts, et le groupe se séparera quelques mois plus tard.

 

 

Patsy Kensit poursuivra une très longue et remarquable carrière d'actrice en Angleterre, enchainant les films, les téléfilms et les séries. Les tabloids anglais l'adorent : abonnée aux rock stars, elle fut mariée successivement à Dan Donovan, clavier du groupe Big Audio Dynamite, puis à Jim Kerr, chanteur des Simple Minds, elle enchainera avec l'inénarrable Liam Gallagher d'Oasis, et aujourd'hui elle est fraichement divorcée d'avec le DJ Jeremy Healy.

 

Elle est donc devenue la cliente idéale pour les Daily Mirror et autres torchons de la presse britannique, qui peuvent passer des pages entières à disserter sur son cancer des ovaires (en 2013) ou ses multiples opérations de chirurgie esthétique. Les amateurs de bogosses noteront que son jeune fils Lennon Gallagher, 17 ans (qui a les mêmes sourcils que son père), réussit un joli début de carrière dans le mannequinat.

 

Quand Kylie Minogue sort ses premiers tubes à la fin des années 80, ses principales rivales blondes sont sur le point de raccrocher les gants. Kim Wilde est devenue la queen du jardinage, et Patsy Kensit, à presque 50 ans, enchaine les tournages et les apparitions dans Celebrity Big Brother ou Danse avec les stars. Patsy ne deviendra jamais une Kylie, mais il nous reste "I'm Not Scared", un tube un peu oublié mais qui peut être considéré, comme beaucoup de titres écrits par les Pet Shop Boys, comme l'un des plus beaux chefs d'oeuvre de pop synthétique des années 80.