Very bad trip

La pop scandinave est en grosse rupture de Xanax ces dernières années. Le nouvel album de Röyksopp s'inscrit clairement dans cette veine dépressive : entièrement instrumental, "Senior" est la face glauque, moody et introspective de l'ultrapop "Junior" de 2009. Côté vidéo, il faut chercher l'influence du côté des derniers clips de Fever Ray ou Iamamiwhoami : c'est edgy et bizarre à souhait, un mix lancinant qui évoque l'ambiance de la série anglaise "Misfits" et "Come to daddy" d'Aphex Twin. Pas très kikoulol tout ça, mais l'album en vaut vraiment la peine.