Le quart d'heure hipster : Friends, Unicorn Kid, Glass Candy

Le hipster, animal social de ce siècle, aime beaucoup parler musique, et si possible de groupes que tu ne connais pas. Le fan de pop, il s'en fiche un peu, de la musique de hipsters : le plus souvent, ce qu'ils écoutent est hautement chiant et prétentieux, il n'y a pas de gros refrain (les mélodies, c'est pour les beaufs), et comme je dis toujours, "si tu n'as pas de gros refrain, ta chanson elle sert à rien".

 

Mais parfois, au détour d'un blog mode, d'un lien Hypemachine ou d'un clip envoyé par un pote parisien, on peut faire de chouettes découvertes malgré tout. Voici donc la rubrique qui te permettra régulièrement de pénétrer dans le iPod de ces étranges créatures à la mode.

 

FRIENDS "I'm His Girl"

 

Le clip de ce groupe de Brooklyn pourrait passer pour une parodie du genre : magnétophone vintage entouré de mixtapes et de cassettes de Neneh Cherry, totale panoplie de la new-yorkaise néo-80s, image noyée sous les filtres, swag nonchalant et prestation à la coule dans un bar pourri, il ne manque rien à cette formation qui transpire le cliché par tous les pores. Pourtant, "I'm His Girl" est un mini-tube en puissance, un instant classic à la ligne de basse entêtante. Il ne restera rien de ce truc dans six mois, mais le groupe aura sans doute splitté d'ici là.

 

 

UNICORN KID "Boys Of Paradise"

 

La vidéo fera hurler de joie ou d'horreur tous les graphistes du monde. Unicorn Kid, avec sa synth-pop instrumentale et criarde, ses couleurs fluo, son imagerie early 90s et ses envolées mélodiques, serait un peu la version gay de Deadmau5, pour ceux qui connaissent (les autres débrouillez-vous hein, c'est le quart d'heure hipster ici, pas Taratata).

 

 

GLASS CANDY "Warm In The Winter"

 

J'ai toujours trouvé Glass Candy assez chiant, poseur et passablement prétentieux. Le groupe préféré des poulettes de la Flash Cocotte m'a toujours semblé être une vaste blague. Autoproclamés recycleurs officiels de l'italo disco, ils ont surtout volé quelques gimmicks pour en faire un truc pour modasses éméchées, sans âme, sans fun. Ce titre, s'il est toujours à deux doigts de sombrer dans le ridicule, possède une humanité et une chaleur que l'on retrouve rarement dans leurs autres titres. Bref, c'est chouette pour une fois.

 

 

A bientôt pour de nouvelles aventures au pays du cool et du bon goût dans le vent ;)