Back to the future

Sliimy. Le nouveau petit être agaçant que l'industrie du disque a décidé de nous faire aimer par tous les moyens. 19 ans, de Saint-Etienne, découvert sur Myspace. Son style fait indéniablement penser à Mika, sa voix à Kate Nash. Son look coloré est très fluokids. Oué, Sliimy en fait, c'est un best of de nos pires souvenirs de l'année 2007 : Mika, Kate Nash, Myspace, les fluokids, tout y est.

 

Le problème de Sliimy : comment va t'il faire pour donner envie aux gens d'acheter son disque ? Personne n'est nostalgique d'une époque qui a eu lieu il y a deux ans. Surtout quand elle fut si affreuse (remember Sarkozy et les Tecktoniks?). Le pauvre Sliimy arrive un peu après la bataille...

 

Sa reprise horripilante de "Womanizer" de Britney Spears n'arrange rien à l'affaire. Mais attendez, c'était en quelle année déjà que Julien Doré avait cru bon de reprendre un tube pop d'Alizée et de le transformer en une merde folk neurasthénique ? Bah oui, on n'en sort pas de cette année 2007 de sinistre mémoire...

 

Sliimy est sympathique, même si on aurait un peu envie de lui donner de la bouillie à la cuillère pour qu'il grossisse un peu. Mais il a un côté freak assez flippant, il faut bien l'avouer. On ne va pas lui reprocher d'avoir trop écouté Mika, Kate Nash et Lily Allen, c'est de son âge après tout. Mais Sliimy représente cette génération de nouveaux artistes propulsés sur le devant de la scène, avec des influences qui ne dépassent pas les trois dernières années. Les modes s'accélèrent, mais le serpent se mord tellement la queue qu'aujourd'hui le pauvre Sliimy est déjà ringard avant même d'avoir sorti le moindre disque. Personne ne veut entendre le nouveau Mika, on est déjà tellement contents de s'être débarrassés de l'original (même s'il revient en mai, snif). Non, vraiment, Sliimy, ça paraît très mal parti.

 

Mais attendez une minute... Sliimy, slim... les jeans slim ? OK, Doc et McFly, la plaisanterie a assez duré, démarrez la DeLorean et sortez-nous immédiatement de 2007, par pitié !!