Robinson "Nothing To Regret"

Elle nous vient de Nouvelle-Zélande et ce n'est pas son seul point commun avec Lorde. Robinson a elle aussi 21 ans et un certain talent pour l'écriture pop. Et si vous étiez un peu nostalgiques des sonorités electro mélo de Pure Heroine, le premier album de sa compatriote kiwi, vous serez ravis d'apprendre que derrière "Nothing To Regret" se cache notamment Joel Little, le metteur en son des premiers tubes de Lorde (et de l'excellent premier album du jeune Khalid).

 

Robinson est donc une petite nouvelle à suivre de très près, et bien plus qu'un copié-collé de l'interprète de "Royals". Ses chansons (jetez une oreille attentive à "Don't You Forget About Me" ou "Crave You") parlent des choses de son âge : des chagrins, des fêtes, de l’amour et des ruptures. Et "Nothing To Regret", hymne aux soirées improvisées dans le canapé du salon avec un pack de bières fraichement remontées du Franprix, est notre nouvelle party song mélancolique préférée.